NORMES CÂBLES C

 B

LE S

1. NORMES DE RÉFÉRENCE Les références normatives des câbles sont les normes ISO 2408 et EN 12385-2. Les classes de résistance sont généralement supérieures aux classements de résistances unifiés.

2. TOLÉRANCE SUR LE DIAMÈTRE DES CÂBLES Le diamètre effectif des câbles est la moyenne relevée sur 2x2 mesures, prises à 90° sur deux sections distantes d au- moins un mètre. Cette mesure doit être effectuée avec une tension maximale de 5 % de la rupture du câble ou sans tension.

3. TOLÉRANCE SUR LA LONGUEUR DES CÂBLES La différence entre la longueur nominale et la longueur effective des câbles (sans tension appliquée) doit être comprise dans les tolérances suivantes :

Pour des tolérances plus précises, n hésitez pas à contacter notre service technique.

4. COMPOSITION D UN CÂBLE Le câble d acier est un élément flexible qui permet de transmettre des efforts pour lever, tirer ou suspendre une charge. Un câble est composé d une âme métallique ou textile, elle sert de support à des torons câblés en hélice. Chaque toron est lui-même composé de plusieurs fils.

La composition la plus classique d un câble comprend un élément central et 6 ou 8 éléments extérieurs. A noter que l élément central (âme) représente environ : -1/3 du diamètre dans un câble à 6 torons, -1/2 du diamètre dans un câble à 8 torons, Si on ajoute une ou plusieurs couches de torons on obtient un câble dit multitorons. Généralement, ce sont des câbles antigiratoires.

En traction, lorsque les couches intérieures et extérieures de torons sont commises dans des directions opposées, la tendance de la couche à tourner vers la droite est, en partie, contrebalancée par la tendance de la couche inférieure à tourner vers la gauche.

L hélice d un toron extérieur définit le pas de câblage.

a) Généralités

- Le câble n est pas un matériel homogène, car il est composé de nombreux éléments (fils, torons et âme) mis en place par assemblage.

- Le câble n est pas un matériel isotrope, car ses propriétés mécaniques dépendent de la direction des sollicitations appliquées (il est conçu, en effet, pour résister à des tractions axiales et non à la compression ou à la torsion).

- Dans les applications où le câble est sujet à des flexions répétées, des vibrations et des sollicitations par à-coups ; il est important de se rappeler que ce matériel est soumis à l usure et à la fatigue. La manière dont ces phénomènes se manifestent dépend de l intensité des sollicitations appliquées et de la typologie du câble utilisé.

PRÉSENTATION DES CÂBLES

Diamètre nominal Tolérance

De 4 à 6 mm 0 / +7 %

De 6 à 8 mm 0 / +6 %

Plus de 8 mm 0 / +5 %

Longueur nominale Tolérance

Jusqu à 400 m 0 / +5 %

De 400 à 1000 m 0 / +20 m

Plus de 1000 m 0 / +2 %

BON de cette façon, on obtient le diamètre exact.

MAUVAIS de cette façon on n obtient pas le bon diamètre.

SAS G.Fargamel - 44, avenue Gustave Eiffel - Z.I de Pessac-Canéjan - 33608 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 56 36 28 28 Fax +33 (0)5 56 07 36 74 - E-mail : [email protected]

P.20