SÉ C

U RI

Un équipement de protection individuelle (EPI) antichute typique intègre trois composants souvent décrits comme l abécédaire de la protection antichute.

Lorsque l ancrage, le harnais de maintien et le dispositif de connexion sont utilisés ensemble, ils forment un système complet qui garantit une protection maximale des travailleurs.

DÉFINITIONS

Ancrage : les ancrages constituent un point de fixation solide. Les connecteurs d ancrage varient en fonction de l industrie, du travail, du type d installation et de la structure. Ils doivent pouvoir résister rapidement à une force supérieure à 10 kN.

- Harnais : les harnais répartissent les forces d arrêt de chute sur les cuisses, le bassin, la poitrine et les épaules. Ils fournissent un point de connexion sur l ouvrier pour le système de protection antichute.

- Connecteurs : les éléments de connexion, telles les longes à absorbeurs d énergie ou les antichutes à rappel automatique, fixent le harnais d un employé à l ancrage.

NORMES

La Commission européenne a publié un certain nombre de normes conçues pour contrôler la conception et l utilisation d équipement de sauvetage et de protection personnelle contre les chutes. Ces normes doivent être suivies et sont applicables dans tous les Etats membres.

- EN 341 : Descendeurs

- EN 353-1 : Antichutes mobiles incluant un support d ancrage rigide

- EN 353-2 : Antichutes mobiles incluant un support d ancrage flexible

- EN 354 : Longes

- EN 355 : Absorbeurs d énergie.

- EN 358 : Ceintures et longes de maintien pour un système de maintien au travail

- EN 360 : Antichutes à rappel automatique

- EN 361 : Harnais de sécurité

- EN 362 : Connecteurs

- EN 795 : Dispositifs d ancrage

- EN 813 : Baudriers cuissards

- EN 1496 : Dispositifs d évacuation et sauvetage

- EN 1497 : Harnais de sauvetage

NORMES ET RÉGLEMENTATION

SAS G.Fargamel - 44, avenue Gustave Eiffel - Z.I de Pessac-Canéjan - 33608 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 56 36 28 28 Fax +33 (0)5 56 07 36 74 - E-mail : [email protected]

P.308

3